Vendredi 4 août 5 04 /08 /Août 16:13

 

 

 

 

 

       Pourquoi préférer un plug anal plutôt qu'un gode ?

 

- Pour ma part, je me sens mieux prise et remplie par des plugs.

- Ses formes et ses diamètres multiples m'apportent davantage de sensations en me dilatant progressivement les chairs.

- L'anus a l'avantage d'être fortement vascularisé mais ce n'est pas le cas de l'intestin qui est peu innervé.

- C'est pourquoi la longueur d'un gode n'a pas d'intérêt.

- L'anus étant plus sensible qu'un vagin, je sens le sperme jaillir en moi alors que de nombreuses femmes ignorent souvent quand leurs amants jouissent en elles.

 

- L'autre intérêt d'un plug massif et court c'est qu'il me permet de faire l'amour dans toutes les positions sans être gênée.

- J'utilise plus souvent un gros calibre qui me provoque une forte érection en me donnant davantage de plaisir.

- Son volume me fait ressentir une exquise pesanteur dans le bas ventre et sa base épaisse me laisse l’œillet dilaté en permanence.

 

- Une fois la tête passée, cette masse douce et ferme se propulse d'un coup dans mes reins.

- J'entends alors le claquement sec du socle buter contre mes fesses qui me confirme que je suis bien prise.

- Ma jouissance est telle que je dois résister à l'envie d'utiliser des calibres toujours plus gros.

- Je ne peux plus me passer de ces dilatations qui m'ont rendue dépendante de l'orgasme anal.

 

 

Aujourd'hui, j'ai décidé de passer la journée en fille pour essayer mon nouveau jouet car j'aime sentir le contact de ma voluptueuse lingerie sur ma peau dans ces moments de plaisirs.

- Épilée et coiffée d'une perruque blonde coupée au carré, j'apporte les dernières touches à mon maquillage.

Je poursuis ma métamorphose en me glissant dans une guêpière ornée de dentelles tout en plaçant mes seins en silicone dans mes bonnets 105/D.

J'enfile ensuite une ravissante culotte ouverte en accrochant mes jarretelles à mes bas.

Cette lingerie en satin et les frottements de mes bas nylon sur mes cuisses m'excitent fortement les sens.

Perchée sur mes escarpins, j'adore prendre des poses suggestives devant la glace en sentant le désir monter dans le creux de mes reins.

 

- Puis, je m'allonge sur mon lit en sortant du tiroir le mythique plug B51.

Je presse voluptueusement cette masse arrondie entre mes cuisses en pensant au plaisir qui m'attend.

En le lubrifiant, je suis toujours impressionnée par ce gros calibre qui me fait craindre de ne pas arriver à mes fins.

 

J'ai soudain l'idée d'utiliser mon banc de fitness pour me faciliter la tâche.

M'asseyant dessus à califourchon, j'écarte la fente de ma culotte en posant mon jouet contre mon anneau.

Penchée en avant et en appui sur mes bras, j'ai les jambes fléchies.

Dans cette position confortable, je peux m'empaler longuement sans fatigue.

Je m'embroche peu à peu par d'imperceptibles bascules du bassin en amortissant le poids de mon corps avec mes cuisses.

 

Quel plaisir de sentir mon œillet se dilater sous l'implacable pression du pal.

Je pousse pour m'ouvrir l'anus et le faire rentrer en moi.

Le plus gros étant passé, sa base plus étroite est littéralement aspiré par mes sphincters qui le propulsent dans mon ventre.

Une fois bien encastré dans mes fesses, je reste un moment immobile en savourant cette excitante sensation de me sentir bien remplie.

Mon jouet me dilate maintenant à l'extrême en pressant ma prostate et la racine de mon sexe.

Cela me provoque une spectaculaire érection qui fait perler quelques gouttes de sève à la surface de mon gland.

 

Un peu plus tard, mes sphincters s'étant assouplis, je peux en alternance facilement expulser ce pal et m'embrocher à nouveau dessus.

Puis, j'initie d'amples mouvements circulaires du bassin pour majorer mes sensations.

Comme une femme qui caresse son clito et contracte son vagin pour jouir, je titille mon frein en serrant mes sphincters sur ce plug qui m'empale pour mieux le sentir vivre en moi.

Avant que la vague déferlante ne m'emporte, je m'allonge sur mon banc et j'écarte les cuisses pour me voir jouir devant la glace.

Lorsque ma queue jaillit de ma culotte fendue, mon attention est attirée par l'énorme socle du plug qui tressaute sous l'effet de mes contractions anales.

Je retarde le plus possible mon orgasme jusqu'à ce que ma source de vie se répande lentement en une coulée blanchâtre sur ma guêpière et mes cuisses gainées de nylon.

 

Je savoure pleinement ce moment en constatant une fois de plus que l'orgasme anal est beaucoup plus intense et prolongée qu'un orgasme pénien.

 

Dites moi comment vous utilisez vos jouets.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par sandratvtg - Publié dans : Utilisation de mes jouets intimes - Communauté : Homme aimant se travestir
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Sublime troisiéme sexe

  • : Glamour
  • : Sublime 3eme sexe! Je remercie mes 100000 lecteurs qui ont vus plus de 400000 pages de ce blog en 3 ans. Découvrez sur ce blog mes récits érotiques s'inspirant de la réalité et de la fiction. J'aimerais également avoir votre avis sur ces textes. Merci
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact
  • : 03/05/2009
  • : Le blog de sandratvtg
  • Le blog de sandratvtg

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Liens

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés